NOTRE USINE

CAJOU DE FASSOU a une capacité de transformation de  1500 tonnes de noix brutes sur son site actuel (300 tonnes d’amandes). D’ici 2 ans l’usine sera relocalisée sur un terrain de 1.2 ha dans la zone industrielle de Yamoussoukro. La capacité de transformation passera de 1 500 tonnes de noix brutes à 5 000 tonnes de noix brutes (1 000 tonnes d’amandes).

CAJOU DE FASSOU produit aux standards internationaux l’ensemble des calibres standards de noix en blanc ou en grillé à un prix compétitif.

Après son transfert sur le nouveau site d’ici 2 ans, CAJOU DE FASSOU se diversifiera en revalorisant  en énergie les liquides des coques de cajou (Cashew Net Shell Liquid), principal déchet du décorticage des noix. La valorisation énergétique des coques permettrait de remplacer le bois et le gaz actuellement utilisés comme combustibles dans le processus de transformation des noix de cajou.

PROCESSUS DE TRANSFORMATION

CAJOU DE FASSOU, collecte  la matière première auprès  de  ses producteurs, soit les noix  de cajou brutes, qui sont  ensuite  réparties dans les unités  de transformation.

Les noix de cajou sont ensuite fragilisées à la vapeur puis séchées avant le décorticage (mise en machine  pour casser leur  coque).

Une fois décortiquées elles sont légèrement  torréfiées au four afin  de permettre le dépelliculage  pour séparer les amandes de leurs peaux) triées par grades et transférées vers la plateforme de conditionnement.

C est cette rigueur que nous appliquons  à toutes les étapes  de ce processus, qui aujourd’hui garantie la qualité bien connue  de nos produits  certifiés  SGS,  le leader mondial de l’inspection, de la vérification, de l’analyse et de la certification.  C’est reconnu comme étant  la référence mondiale en termes de qualité et d’intégrité.

logo africajou

PLATEFORME DE CONDITIONNEMENT

logo africajou

CAJOU DE FASSOU dispose  d’une  unité uniquement consacrée au conditionnement des amandes. Cette unité  est une étape  importante  de la logistique  export

Toutes  les noix  transformées arrivent dans cette unité, les amandes  y  sont contrôlées une dernière fois avant d’être  emballées  dans les sachets plastiques et transparents sous vide.

Une fois les amandes  sous vide, on prend soin  d’observer la qualité des sachets  avant de les mettre en cartons.