Blog Page Title

COMMERCE ÉQUITABLE

actuu

Le commerce équitable est un commerce solidaire avec les petits producteurs des pays en voie de développement, et responsable d’un point de vue environnemental.

Le principe du commerce équitable est simple : le nombre d’intermédiaires (détaillant, grossistes…) est réduit, ce qui provoque une baisse sensible de la marge habituellement réservée aux intermédiaires ; cette marge est reportée sur la rémunération du producteur. Le producteur est donc mieux rémunéré, et peut ainsi accéder à un niveau de vie décent, et développer son activité. Les produits doivent être fabriqués selon des critères de qualité et de respect de l’environnement. Les enjeux du commerce équitable se calquent sur les enjeux du développement durable. Il s’agit de privilégier un commerce : solidairement économique écologiquement tolérable socialement équitable assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, leur permettant de satisfaire

garantir le respect des droits fondamentaux des personnes instaurer des relations durables entre partenaires économiques favoriser la préservation de l’environnement proposer aux consommateurs des produits de qualité L’objectif du commerce équitable est de favoriser le développement des économies locales des pays du sud. Il concerne les plus défavorisés, afin de les amener progressivement à s’assumer économiquement. Les produits du commerce équitable sont souvent manufacturés dans les pays où la législation du travail est faible. Le commerce équitable consiste à ne traiter qu’avec des acteurs économiques, petits producteurs, grands industriels respectant les droits du travail définis par l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Les fabricants et intermédiaires s’engagent à respecter les droits sociaux et les réglementations environnementales et ce, au-delà des exigences commerciales contractuelles. Ils doivent également respecter une charte éthique : Réduire les consommations de matières premières et les rejets dans la nature Limiter la consommation d’énergie Réduire le transport au maximum (option la moins polluante) Avoir des comptes transparents Calquer les conditions de travail des employés sur les règles de l’OIT Supprimer le travail des enfants Respecter la liberté syndicale

Et au delà de la charte éthique : Refus de partenariats ou de marchés malhonnêtes Information du consommateur Provenance et conditions de fabrication des produits Transparence de la filière de fabrication et de distribution Traçabilité du produit Le label Max Havelaar est un des labels officiels qui permet d’identifier l’alimentation, les bijoux, les cosmétiques, les vêtements et les objets de décoration issus du commerce équitable. Fairtrade (FLO) définit les standards de labellisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *